bulletineterdm18

2018-01 cette tension. Elle permet seulement de la dépasser, de la transcender par la certitude qu’aucun de nous ne possède pleinement la vérité et que c’est ensemble que nous constituons le corps de Christ. Pierre avait de bonnes raisons pour ne pas rencontrer Corneille (Actes 10/9-16, 20/44- 48). Pourtant Dieu a dû convaincre l’Apôtre... C’est avec cet esprit que avons vécu la rencontre avec nos amis Malgaches en maxrs dernier. C’est avec cet esprit là que nous vivrons la rencontre avec l’église wallonne à Utrecht le 9 septembre prochain. A la veille des grandes vacances, aux courts ou aux longs départs, saurons-nous laisser une petite place dans nos bagages au désir de rencontrer l’autre, de se laisser déranger, laisser sa porte entrouverte, nous rencontrerons certainement le Christ !

RkJQdWJsaXNoZXIy MzQ4OTAy