Call us on  +31 6 81 90 61 72

Home » Commun » Journée rencontre

Journée rencontre

16 mars
Retour sur cette belle journée de communion. Deux voix : l’invitée et l’hôte !

– Dimanche 16 mars, 6 H, le réveil sonne ! Si tôt ? Mais oui : ce dimanche, la Communauté Protestante Malgache au Benelux (MKMB),  visite l’Eglise Wallonne de Rotterdam et les compatriotes Malgaches vivant aux Pays-Bas.  Vite !  Debout ! La plupart d’entre nous se sont donnés rendez-vous à Bruxelles, afin d’organiser les voitures, d’autres se rendent directement à Rotterdam.  Nous sommes une bonne vingtaine.  10 H 20 : nous voilà tous arrivés, et chaleureusement accueillis par le pasteur et les membres de la paroisse.  Quelle surprise de rencontrer ici la tante d’une amie de la paroisse de Courcelles ! Des Malgaches vivant aux Pays-Bas nous ont aussi rejoints.  Juste à temps, car le culte commence bientôt.  Le temple, avec son orgue, sa lumière, ses bancs de bois nous ravit ! Au cours du culte, la chorale de la MKMB « Ny Avana »(Arc-en-ciel) interprètera deux chants de son répertoire, tandis qu’un cantique malgache bien connu sera repris par tous les malgaches présents.  Merci au pasteur pour sa belle prédication : Abraham, l’émigré …  A l’issue du culte, la communauté malgache présente ses condoléances à une famille endeuillée, selon la tradition malgache.

table repasLe culte terminé, nous sommes invités à nous retrouver dans la salle voisine pour le repas.  Il est organisé selon le principe de « l’auberge espagnole », chaque famille ayant amené un plat.  Vite,  quelques chaises supplémentaires et chacun trouve une place !  Pendant que nous prenons déjà le hors d’oeuvre, nos hôtes s’affairent dans la cuisine pour réchauffer les plats et cuire le riz.  Saucisses aux haricots, porc aux pois de bambara, ravitoto, poulet au coco, saumon, … Pas de repas malgache sans riz, bien sûr ! Et quelques « v(o)azaha » (étrangers) de se raconter leur étonnement, lors de leur premier séjour à Madagascar, de constater que les Malgaches mangent du riz … 3 fois par jour !

Le repas est excellent, les conversations vont bon train à toutes les tables, en trois langues : français, malgache et néerlandais ; chacun y met de la bonne volonté !  Eh, qu’est-ce qu’il y a dans ce flacon ? Du basilic ? Et non pasteur, attention : c’est du piment malagasy … c’est très fort ! … trop tard !

chanter1Pas de rassemblement malgache sans chants ! Yves, le chef de choeur, se met au piano, et spontanément tous entament quelques chants bien connus, à 4 voix !  Mais le temps passe bien vite ! Le dessert et le café sont servis, et il est temps pour nous de rentrer en Belgique…  Nous rentrons le coeur content,  avec dans nos bagages les visages de nouveaux frères et soeurs, « wallons », hollandais ou malgaches, le souvenir d’une belle journée, riche en rencontres, et la promesse de nous revoir régulièrement !

Merci à ceux qui ont l’idée de cette rencontre, et à tous ceux qui en ont permis la réalisation !

M. Rasoamanana.

Patricia dans ses oeuvres..

– Dimanche 16 mars nous avons assisté à un culte soutenu par la présence de la communauté protestante malgache de Bruxelles et sa chorale et des Malgaches résidant aux Pays-Bas; une cinquante de personnes et plusieurs enfants. Une visite très amicale qui a débuté par un mot d’accueil de Patricia, en Français et en Malgache.

La chorale Arc en Ciel a interprété plusieurs cantiques en Malgache avec une grande ferveur et beaucoup d’entrain. C’est un groupe remarquable qui nous a donné énormément de plaisir à chanter de tout notre coeur.

La prédication de notre pasteur s’est orientée sur la figure d’Abraham (texte du jour) qui, à l’appel de Dieu, quitte pas et maison. Abraham, l’immigré, apprend à connaître les autre, les rassembler. Dans cette chaleureuse rencontre nous avons nous aussi appris à connaître les autres avec leurs traditions.

Les agapes somptueuses nous ont réunis dans la salle annexe, la variété des plats était étonnante, nos petits plats de crudités ont fait bon ménage avec les savoureuses préparations chaudes que nos invités avaient apportées. Un régal !

Pour terminer cette belle journée c’est avec spontanéité que nos amis Malgaches nous ont fait entendre une autre partie de leur répertoire, des chants traditionnels, joyeux et entrainants. Merci pour cette générosité et cette belle rencontre.

Mme J. Blommaert.

 

Comments are closed.